Le FN nomme une Algérienne drectrice de cabinet de Marine Le Pen

Charlotte Soula, Française d’origine algérienne de 43 ans, est nommée Directrice de cabinet de Marine Le Pen. Elle remplace poste pour poste Eric Domard, qui devient Conseiller spécial. Musulmane convertie au catholicisme, elle a été candidate FN aux élections législatives de 2012 dans le Pas-de-Calais. La nouvelle Directrice de cabinet de Marine Le Pen est aussi la marraine du fils d’Henri Guaino.

Marine Le Pen choisit une Française d’origine algérienne comme Directrice de cabinet. Le Front national a nommé Charlotte Soula, 43 ans, Directrice de cabinet. Cette musulmane convertie au catholicisme, a été candidate FN aux élections législatives de 2012 dans le Pas-de-Calais; elle avait réussi à passer le premier tour avant de perdre au second. Le Front national a, lui-même, confirmé ce mercredi l’information par le biais d’un communiqué de presse :

Charlotte Soula nommée Directrice de cabinet de Marine Le Pen

À compter de ce jour, le cabinet de Marine Le Pen, Présidente du Front National, est composé de la manière suivante :

Charlotte Soula, Directrice de cabinet

Bruno Bilde, Chef de cabinet

Eric Domard, Conseiller spécial

Catherine Griset, Chef du secrétariat particulier

Alain Vizier, Directeur du service de presse,

Ludovic de Danne, Conseiller aux affaires européennes

Charlotte Soula et Henri Guaino

L’hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné a révélé l’information, et Henri Guaino n’a pas démenti. Charlotte Soula est bel et bien la marraine de l’un des enfants de l’ex-conseiller spécial de l’ancien président français Nicolas Sarkozy.

« Ce n’est pas le Front national qui est la marraine de mon fils. C’est quelqu’un qui d’ailleurs, à l’époque, n’était pas au Front national, n’avait pas été candidate du Front national et qui est une amie de longue date », s’était justifié le député (UMP) des Yvelines. « Nos relations sont strictement amicales », a précisé ce mercredi à l’AFP Charlotte Soula.

Reste à connaître les vraies motivations de cette nomination. Marine Le Pen, la présidente du Front national, ne fait plus la Une de l’actualité depuis quelques mois. Est-ce que c’est pour refaire parler de son parti en cette rentrée politique, qu’elle choisit une Française d’origine algérienne comme Directrice de cabinet ? Pour l’heure, rien ne prouve que Charlotte Soula est utilisée comme un alibi. A suivre…

Lire aussi :

 Marine Le Pen : « Ma politique ne vise pas les étrangers mais les politiques d’immigration »

 Contre l’instrumentalisation du drapeau algérien par le FN