Le fils de Cheb Khaled soutient Eric Zemmour et déclenche la polémique


Lecture 2 min.
Cheb Khaled
Cheb Khaled

Anyss, qui n’est autre que le fils du célèbre chanteur de raï, l’Algérien naturalisé Marocain Cheb Khaled, a déclenché une vive polémique sur la Toile. Le jeune rappeur a affiché son soutien à Eric Zemmour. Ce qui n’a pas été du goût chez nombre d’Algériens.

C’est une très vive polémique qui a été déclenchée sur la Toile et qui secoue les Algériens, du pays et de la diaspora. Anyss Khaled, fils du chanteur-auteur-compositeur de la musique raï, Cheb Khaled, a manifesté son soutien au « candidat à la prochaine Présidentielle française », Eric Zemmour. Le jeune rappeur de 26 ans était invité sur le plateau de talk-show ‘’Touche pas à mon poste’’.

« C’est un moment de télévision inédit en France. Alors que le sujet de l’immigration et de la place de l’islam en France occupe une importante place dans les débats en précampagne pour les élections présidentielles de 2022, le fils du chanteur algérien Cheb Khaled, prénommé Anyss, a jeté un pavé dans la mare », a campé ObservAlgérie.

Anyss, ce « fils jamais reconnu par la star de raï », comme le souligne Algérie360, trouve les discours d’Eric Zemmour plutôt cohérents. Mieux, a poursuivi le jeune rappeur, le journaliste-candidat à la Présidentielle « a une bonne connaissance des quartiers », rappelant qu’il est immigré et qu’il n’est pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche.

Le fils de Ched Khaled a par ailleurs précisé ne pas toujours être d’accord avec Zemmour et qu’il ne partage pas les avis du candidat sur le sujet de l’islam. Il évoque tout de même sa maladresse, qu’il met toutefois sous le coup d’un manque d’information au sujet de la religion. Anyss a d’ailleurs souligné que le caractère direct et sans langue de bois d’Eric Zemmour est « cash ».

Ce qui, selon le jeune rappeur explique pourquoi il voterait pour Eric Zemmour à la prochaine élection présidentielle de 2022. Sur le plateau, Anyss a aussi fait des révélations sur son passé de « drogué », poussant certains à penser que le jeune « parlait sous l’emprise de la drogue ». Dans tous les cas, cette sortie n’a pas été du goût des internautes qui ont tiré à boulets rouges sur le jeune rappeur.

« Le fils de Cheb Khaled qui est prêt à voter Zemmour. Son père chantait “Comme si je n’existais pas”. Comme son fils, un pseudo rappeur qui cherche le buzz », écrit un internaute sur Twitter. « Moment de folie chez Hanouna. Anyss musulman, double nationalité franco-algérienne. Il serait prêt à voter pour Zemmour », a réagi un internaute. « Anyss, le fils de Cheb Khaled défoncé et soutient Zemmour. Il a oublié qu’il a un casier judiciaire, donc Zemmour va le dégager », pense un autre.

A lire : Roi du raï, Cheb Khaled victime de sa « marocanité »

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter