Le Directeur général de l’OMS au Cameroun pour les obsèques du Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung décédé alors qu’il luttait contre Ebola

Le Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus et la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti sont venus au Cameroun pour assister aux obsèques de leur collaborateur, le Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung, médecin camerounais déployé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour lutter contre l’épidémie Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo.

Le Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung, épidémiologiste, a perdu sa vie le vendredi 19 avril 2019, alors qu’il prenait part à une réunion organisée par l’Organisation Mondiale de la Santé pour venir à bout d’une nouvelle épidémie d’Ebola.

Butembo est le nouvel épicentre de l’épidémie d’Ebola à l’Est de la République Démocratique du Congo et, les victimes se comptent aussi parmi le personnel de santé. Elles ont été prises pour cibles par un groupe rebelle. Sur son compte twitter, le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait écrit: «Mes collègues et moi-même portons le deuil de la perte d’un courageux collègue qui sauvait des vies pour en terminer avec Ebola. Nous sommes scandalisés par l’attaque. Les travailleurs de santé ne sont pas des cibles ».

« C’est l’hôpital des cliniques universitaires de Butembo qui a été attaqué. L’équipe de riposte à Ebola était en réunion. Les Maï Maï (milices armées) avec armes à feu sont arrivés et ont tiré sur les gens. Un médecin épidémiologiste est tombé puis a été amené aux urgences. Ses collègues ont été blessés. Le médecin camerounais a succombé après », avait déclaré le maire de Butembo, Sylvain Kanyamanda.

Les recherches ont été entreprises par l’armée afin de mettre la main sur les assaillants, selon le colonel Paul, commandant par intérim de la police à Butembo : « Nous sommes à la poursuite des assaillants ».

Les mesures avaient été prises afin d’acheminer le corps de la victime au Cameroun, pour le remettre à sa famille. En présence du Directeur général de l’OMS, il a donc été inhumé le samedi 04 mai 2019 à Bafia, Région du Centre.