Le cinéma au service de la solidarité et des enfants déshérités du Gabon

L’association Gabon Solidarité, en partenariat avec la fondation Amissa Bongo, a organisé du 14 au 16 août dernier à Libreville, le premier Festival du film en plein air. Ce festival a mobilisé des centaines de jeunes librevillois en quête de divertissement en cette période de vacances.

Notre correspondant au Gabon

Selon les organisateurs Festival du film en plein air, l’événement avait pour objectif de permettre la mise en place d’une plateforme de divertissement pour les jeunes gabonais, de faciliter la création des liens de solidarité et de fraternité entre les adolescents, et d’ aider les enfants issus des couches sociales les plus défavorisées.

Pour la jeune Olivia, membre du comité directeur de Solidarité Gabon, il s’agissait également de promouvoir la culture gabonaise à travers le film, et d’inviter les jeunes à cultiver l’esprit de partage et d’entraide fraternelle. Toutes choses qui, selon elle, contribuent à réduire les écarts sociaux. Des dons ont été récoltés à l’occasion et seront distribués gratuitement aux orphelins et aux enfants vivant dans les conditions sociales lamentables.

Plusieurs films africains et gabonais tels que : Obali, Demain un jour nouveau, et Bal poussière ont permis aux nombreux spectateurs de voyager à travers l’univers des rites et coutumes africains. Des spectateurs qui d’ailleurs n’ont pas manqué de dire leur joie. « Je suis très content d’être là ce soir. Je suis venu me distraire, et je souhaite que des initiatives de cette envergure se pérennisent dans notre capitale qui manque de structures de loisir pour les adolescents », nous a confié le jeune Xavier.

Les jeunes répondent présent

Evidemment, pour pérenniser le cinéma en plein air au Gabon et pour rendre leurs actions de charité plus efficaces, Gaella, la coordinatrice de Gabon Solidarité a souhaité la mobilisation et l’implication massive de toute la jeunesse de son pays autour de l’idéal de fraternité et de solidarité cher à la jeune association.

Au-delà du cinéma, les spectateurs ont eu droit aux prestations de jeunes artistes et humoristes venus ajouter de l’éclat à cet événement culturel de l’année.

On rappelle que Gabon Solidarité est né il ya quelques années avec l’objectif de promouvoir le bien-être social, intellectuel et moral de toute la jeunesse gabonaise. Une tâche pas facile, mais que les jeunes responsables de cette association essayent d’accomplir avec l’appui de toutes les bonnes volontés.

Sur la photo : Gaëlla et Olivia