Le chant de Djura

La pétillante chanteuse d’origine kabyle, Djura, revient avec un album cosmopolite,  » Uni-vers-elles « . Elle revisite le folklore berbère et élargit son horizon musical. Dotée d’une voix sensuelle et satinée, Djura chante la rébellion et la fête : la vie.

Le dernier Djura est arrivé, il est aussi surprenant que les précédents. C’est la touche Djura : de surprise en surprise. On l’attendait dans le virage raï, world music et elle nous offre un album déconcertant. Un album labellisé berbère aux accents asiatiques ! Comme un cadeau arrive rarement sans compagnie, on a en prime un panel des envolées aiguës de Djura. La chanteuse excelle dans la maîtrise vocale. Elle arrive à imposer à sa voix des cascades à vous donner la chair de poule. Dans la première chanson, une reprise oubliée du folklore kabyle, Catherine Ringer des Rita Mitsouko se joint à elle pour un hymne à la femme. Une chanson festive pour une grande cause.

Djura la reine kabyle

L’engagement de Djura dans le combat de la femme algérienne ne date pas d’hier. Elle était à l’avant-garde pour l’égalité des sexes. Quand les chanteuses  » officielles  » algériennes vantaient les vertus et la beauté de la femme arabe, Djura a chamboulé déjà, dans les années 80, le monde de la chanson en revendiquant dans ses chansons et ses prises de position l’émancipation de la femme algérienne. Un discours qui a déplu souverainement à tous les intégristes. Mais quand une cause est défendue avec autant d’art, il est difficile pour les censeurs de bâillonner une parole libre. Djura a déjà publié un best-seller  » Le voile du silence « , un témoignage sur la condition féminine.

 » Uni-vers-elles  » est un album complice, réconfortant et forcément dérangeant. A écouter aussi pour la voix magique, ensorcelante de Djura  » la Chinoise kabyle « .

L’album Uni-vers-elles sera bientôt en vente :

Commander le livre Le voile du silence :