Le Cameroun renforce la sécurité à sa frontière avec la Centrafrique

Les autorités camerounaises ont décidé de renforcer les mesures de sécurité le long de la frontière avec la Centrafrique, à l’Est de ce pays d’Afrique Centrale.

Face à la recrudescences de la violence, les autorités camerounaises ont décidé de renforcer les mesures de sécurité le long de la frontière avec la Centrafrique, à l’Est de ce pays d’Afrique Centrale.

L’information a été donnée par le secrétaire d’Etat à la Défense, chargé de la gendarmerie nationale, Jean Baptiste Bokam, précise Koaci. « Nous allons renforcer la sécurité sur notre frontière avec la Centrafrique », a déclaré le patron de la gendarmerie, sans préciser la natures des dites mesures.

Le secrétaire d’Etat à la Défense a précisé que le renforcement des mesures sécuritaires va freiner ou limiter, les multiples incursions des rebelles centrafricains, qui se soldent par des morts, ou enlèvements de personnes. D’autant que, toujours selon le dite ivoirien, les rebelles séléka et anti-balaka ont multiplié des incursions en territoire camerounais, ces derniers mois.

Le 19 mars 2015, au moins 15 Camerounais dont le maire de Lagdo, dans la région du Nord, ont été enlevés par des individus présentés comme des rebelles centrafricains. Après 17 mois de captivité, suite à des négociations entre les gouvernements centrafricain et camerounais, impliquant groupes armés, sous l’égide de la MINUSCA, les otages, qui étaient conduits en RCA, ont été libérés le 10 juillet 2016.