Le Cameroun intensifie les sanctions contre la corruption

Le gouvernement camerounais a annoncé qu’il intensifiera les sanctions contre les personnes accusées de détournement de fonds et biens publics, a déclaré jeudi le ministre délégué à la Présidence de la République chargé du Contrôle supérieur de l’État (CONSUPE), Henri Eyebe Ayissi, à l’occasion d’un forum sur la protection non judiciaire de la fortune publique du pays. « Après la phase pédagogique et le temps des mises en garde solennelles, l’heure de la répression tous azimuts a sonné, sans considération des statuts personnels et professionnels ou des origines géographiques des uns et des autres. L’État sévira, désormais, de façon systématique », a-t-il déclaré, selon Xinhua.