Le Burkina en ligne et en musique

Le groupe de musique traditionnelle burkinabée Saramaya fait sa promotion sur Internet.

Internet et musique font bon ménage, surtout lorsqu’il s’agit de promouvoir un art traditionnel. Or, c’est exactement la démarche du groupe Saramaya, originaire du Burkina. Ils sont jeunes, dynamiques et ils ont choisi Internet comme moyen de promotion. Leur site est simple, voire à la limite de l’austérité.

Mais une multitude de photographies donne vie et humour à l’ensemble. Le groupe rassemble quatre jeunes gens originaires du même quartier populaire – et musical de père en fils ! Car c’est bien l’amour de la musique traditionnelle burkinabée qui réunit et anime la joyeuse troupe.

Désiré Ouattara joue du djembé, Moussa Dembele du balafon, Idrissa Dao est un griot joueur de dum-dum, Assita Dao joue des maracas et excelle en danse traditionnelle. Pédagogiques, ils offrent à l’internaute un mini-lexique grâce auquel on apprend à distinguer les différentes ethnies du Burkina, un descriptif des instruments traditionnels et une biographie de Désiré, le leader du groupe, qui est tombé dans la musique quand il était tout petit.

Le village planétaire

L’accent est mis sur la tradition sous toutes ses formes – il faut respecter les personnes âgées -, mais également sur le métissage :  » Saramaya est un coeur pur qui s’engage sur la voie de l’échange culturel, musical et humain « .

Vous pouvez leur envoyer un petit message – d’encouragement bien sûr ! – écouter leurs derniers morceaux et télécharger ceux qui vous plaisent. En vente également : le CD ou la cassette : l’art c’est une chose, mais les Saramaya ne contrediront pas l’adage,  » business is business « 

Retrouvez le CD ou la cassette et écoutez des extraits en ligne.