Le Bouquet africain disponible partout en Europe via la Box !

Après avoir lancé le bouquet africain en 2008, THEMA propose le Bouquet africain la Box tv, qui permet d’avoir accès à une vingtaine de chaînes africaines directement sur votre télévision avec une simple connexion Internet. L’offre est disponible dans toute l’Union Européenne (hors France).

La France compte à ce jour près de 150 000 foyers abonnés au bouquet africain, via huit opérateurs, lancé en 2008 par THEMA, société spécialisée dans la distribution de télévisions en France et dans le monde. Le bouquet africain propose une vingtaine de chaînes africaines de pays de l’Afrique francophone tels que le Cameroun, le Sénégal, le Mali, le Congo Brazzaville, la Côte d’Ivoire… Contrairement à celle installée en France, la diaspora africaine résidant dans les autres pays d’Europe n’a toujours pas pu bénéficier de cette offre. Pour remédier à cela, THEMA vient de lancer le Bouquet Africain La Box TV qui permet de regarder les chaînes du continent directement sur votre télévision avec une simple connexion Internet. Elle est d’ores et déjà accessible en Belgique, Allemagne, Italie, Espagne…

Trois formules sont proposées : un abonnement d’un mois (14,99 euros), de six mois (79,99 euros) et un an (179,99 euros avec la box offerte). Pour sa commercialisation, des showrooms sont organisés dans plusieurs pays européens. Et toutes les informations ont été mises à la disposition des clients sur ce site internet, ainsi qu’un tutoriel qui leur permet de voir l’installation de la Box. Les chaînes africaines sur une box via internet, c’est une première. Pour François Thiellet, président de THEMA, à l’initiative du bouquet africain, la « Box est un grand pas en avant pour la disponibilité des chaînes africaines ». Le responsable estime qu’en France, le bouquet africain a largement répondu aux attentes de sa société, alors qu’elle ne visait au départ que 20 000 à 70 000 abonnés.

Pour François Thiellet, il était nécessaire de créer cette box, car « la diaspora africaine n’est pas présente seulement en France. Mais partout dans le monde, notamment en Europe. Nous avons eu beaucoup de demandes de personnes issues de la diaspora africaine vivant en Italie, Espagne, Belgique… qui souhaitaient aussi avoir accès au bouquet africain. Il fallait donc répondre à leurs attentes ». Selon le président de THEMA, « en France, nous sommes toujours très heureux d’entendre les gens nous dire que nous avons changé leur vie grâce au bouquet africain. Nous aimerions aussi que ce soit le cas dans les autres pays européens ».

« L’Afrique peut être à la pointe de l’innovation »

Autre nouveauté, THEMA devient à son tour opérateur. Une évolution très importante qui va améliorer sa relation avec sa clientèle, estime son président. « Jusqu’à maintenant, on proposait le bouquet africain aux opérateurs qui le revendaient à des abonnés. Avec la Box, nous sommes nous-mêmes opérateurs. C’est très intéressant, car nous allons avoir une relation directe avec nos abonnés, sans forcément passer par un opérateur. Auparavant, une partie de l’information disparaissait via l’opérateur. Désormais, on va pouvoir mieux comprendre et mieux connaître nos abonnés ».

La Box montre que « l’Afrique aussi peut être à la pointe de l’innovation », estime François Thiellet. L’objectif pour lui était de trouver une technologie simple à manier pour que les amateurs de chaînes africaines puissent aisément y avoir accès. D’autant que dans de nombreux pays européens, « il n’y avait pas d’opérateurs équivalents à ceux que l’on peut trouver en France. L’idée c’était de trouver une technologie plus simple à utiliser que le satellite qui nécessite parfois de lourdes installations. Recevoir les chaînes de télévisions africaines via internet est un développement majeur. Ça veut dire : où que vous habitiez en Europe, vous pouvez avoir accès aux chaînes africaines, que vous soyez à Helsinki ou Lampedusa ». Il rappelle avoir eu l’idée de créer le bouquet africain en pensant à la diaspora, qui a envie de conserver un lien avec son pays. « Et au début, c’était loin d’être gagné. Le problème, ce n’était pas l’idée, mais la réalisation, sur le plan technique, juridique. Il a fallu faire le tour des chaînes en Afrique et les convaincre. C’est ça qui était compliqué ».

Après avoir réussi son pari avec le bouquet africain, François Thiellet espère aussi bien remporter son challenge avec la Box Tv. A terme, le président de THEMA compte obtenir une dizaine de milliers d’abonnés. Toutefois, il admet que ce nouveau projet, qui a nécessité un investissement très lourd, est risqué. « C’est un risque, car l’innovation technologique peut faire peur aux gens. Au début, ils vont peut-être se méfier avant d’avoir confiance. Mais c’est un risque intelligent ».

Toutes les informations sur www.lebouquetafricain.com/laboxtv/