Le Bénin, prochain point de chute de l’opération Barkhane ?


Lecture 3 min.
Opération Barkhane
Opération Barkhane

Le Bénin serait-il le prochain point de chute de la force française Barkhane, après que celle-ci a été chassée du Mali puis du Niger ?

C’est en 2022 que la force française Barkhane quittait définitivement le Mali. « Le gouvernement de la Transition a constaté, depuis le 15 août 2022, le départ effectif de la Force Française Barkhane du territoire malien… La France a décidé, unilatéralement, le 10 juin 2021, de retirer la force Barkhane du Mali en adoptant un calendrier, sans concertation avec les autorités maliennes auxquelles elle était liée par des Accords de défense », avait déclaré le Colonel Abdoulaye Maïga.

Bamako prend acte du retrait définitif de Barkhane

Dans un communiqué publié le vendredi 19 août 2022, le porte-parole du gouvernement malien apportait des précisions. « Vu la gravité de cet agissement, les autorités maliennes ont exigé de la France, le 18 février 2022, de retirer ladite force, sans délai ». Le gradé ajoutait que « le gouvernement prend acte de ce retrait définitif de la Force Barkhane », non sans donner des assurances aux populations maliennes.

Bamako rassurait la population malienne que « grâce à la montée en puissance des vaillantes Forces Armées Maliennes (FAMa), plus de succès seront engrangés contre les groupes terroristes, la sécurité des populations sera considérablement améliorée et les biens ne faibliront point ». Après avoir quitté le Mali, les soldats français ont fait mouvement vers le Niger voisin. Barkhane avait désormais établi ses quartiers au Niger.

Le Bénin, nouvelle destination de Barkhane

Seulement, le coup d’État contre le Président nigérien Mohamed Bazoum est venu fausser tous les plans. La junte militaire au pouvoir au Niger a, en effet, demandé et obtenu le départ des militaires français. C’est le jeudi 5 octobre dernier que le désengagement des militaires français du Niger avait commencé. Emmanuel Macron avait annoncé, le 24 septembre que les 1 500 militaires français encore sur place au Niger seront rapatriés « dans les semaines et les mois qui viennent ».

Après son départ du Niger, l’armée française, qui a transité par le Tchad, semble prospecter le sol béninois. En tout cas, le général Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées françaises, effectue une visite à Cotonou, ce samedi 9 décembre 2023. Selon l’état-major béninois, l’officier français vient pour parler de la coopération militaire entre les deux pays. Reste à savoir si le Bénin sera le prochain point de chute de la mission française Barkhane.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter