Le 4 août à partir de 21h CONCERT d’AMADOU ET MARIAM en ARDECHE

En juin dernier, le célèbre couple de chanteurs maliens inaugurait en Afrique du Sud la coupe du monde à l’occasion d’un concert diffusé auprès de millions de téléspectateurs… Le 4 août, Amadou et Mariam nous font l’immense plaisir de participer au Festival des rencontres africaines à Saint Remèze, sur le site de l’Aven Marzal. Un événement exceptionnel à ne pas manquer !

Portrait :

Tous deux sont nés à Bamako. Amadou perd la vue à l’âge de seize ans, tandis que sa compagne Mariam devient aveugle à l’âge de cinq ans.

Leur penchant pour la musique et le chant leur est venu dès leur plus jeune âge. Mariam se produit sur scène comme chanteuse, dans des mariages par exemple, dès l’âge de six ans, tandis qu’Amadou, après avoir tâté des percussions dès l’âge de deux ans, puis s’être tourné vers l’harmonica et la flûte vers l’âge de dix ans, adoptait définitivement la guitare au cours de son adolescence.
S’étant rencontrés en 1975 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako, ils ne tardent pas à former un couple à la scène comme dans la vie, se mariant en 1980 et commençant leur carrière musicale commune à la même époque.

Ils émigrent à Abidjan, en Côte d’Ivoire en 1986, année du début de leur longue ascension vers la notoriété internationale. Entre de nombreuses tournées dans divers pays d’Afrique de l’Ouest, ils séjournent à Paris pour la première fois en 1994 à l’occasion d’une session d’enregistrements. Ils reviennent en France en 1997, enregistrant un CD, Sou ni tilé qui sortira en 1998, se produisant sur scène aux Transmusicales de Rennes, et commençant à acquérir un succès d’estime en France.
D’autres tournées les conduisent dans d’autres pays d’Europe, notamment en Allemagne et en Suisse, mais aussi aux États-Unis, par exemple en Louisiane et à Los Angeles

La collaboration avec le guitariste Manu Chao commence en septembre 2003 à Paris, pour se poursuivre jusqu’à la finalisation des enregistrements et de la production, en avril 2004, dans leur ville natale de Bamako. L’album résultant de cette collaboration sort en septembre 2004 sous le titre Dimanche à Bamako.

Ils pratiquent un mélange dansant entre rock et musique malienne avec des paroles en français, écrites au préalable en bambara, abordant les problèmes de l’époque et de l’Afrique, mais avec aussi un côté plus festif.
En 2005, ils ont été choisis pour interpréter le titre Zeit, dass sich was dreht, hymne officiel de la Coupe du Monde 2006, en compagnie du chanteur allemand Herbert Grönemeyer.
Leur sixième album Welcome to Mali est sorti le 17 novembre 2008. Le premier single Sabali extrait de cet album est produit par Damon Albarn. Il a été élu 15eme du top 100 des meilleurs titres de l’année 2008 par Pitchfork !

En 2009, ils ont assuré la première partie de de Blur à Hyde Park ainsi que la tournée du groupe Coldplay durant leur Viva la Vida Tour. En mai 2010, ils ont été choisi par Matt Groening pour participer au Fetival All tomorrow’s Party à Minehead, en Angleterre.
En 2010, leur autobiographie « Away from the light of the day » a été publiée par route publishing.

Amadou et Mariam ont également participé au concert d’inauguration de la coupe du monde en Afrique du Sud le 10 Juin 2010 aux côtés d’artistes comme les Black Eyed Peas, Alicia Keys, John Legend, Tinariwen ou encore Shakira, face à des centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde.

Plus d’information sur le site