Las Vegas virtuel à Maurice

Bowman International, pionnier des centres d’appel à Maurice, lance le casino virtuel plus vrai que nature, entièrement géré de l’Ile. Ou comment jouer au black-jack de son fauteuil tout en gardant un oeil sur le croupier.

Bowman International va créer un Las Vegas virtuel qui sera géré de Maurice. Le groupe, pionnier des centres d’appel à Maurice, a décidé de transférer toutes ses activités sur l’Ile.  » En 1996, nous avons délocalisé une grande partie de nos activités de la Grande-Bretagne vers Maurice mais il était impossible d’y installer le centre nerveux. Aujourd’hui, grâce au câble sous-marin en fibre optique, nos bureaux mauriciens sont en ligne 24 heures sur 24 « , explique le Pdg Gary Bowman au quotidien L’Express.

Tous les paris en ligne sur les événements sportifs, qui ont fait le succès de Bowman International, seront désormais gérés de Maurice. Mais le patron annonce l’innovation : l’ouverture prochaine d’un casino virtuel.  » Tous les jeux de hasard y seront réunis, du black-jack au poker en passant par la roulette. Nous voulons recréer Las Vegas sur Internet et l’ambiance d’un vrai casino.  »

Jouer en temps réel

Pour ce faire, les techniques les plus pointues seront mises au service du jeu : le video streaming, par exemple, permettra à l’internaute de choisir sa table et son croupier pour une partie de black-jack et de contrôler le jeu en temps réel.  » A l’heure actuelle, tous les casinos en ligne vous permettent de jouer contre l’ordinateur. Le futur bowman.com sera différent : il permettra aux clients de jouer entre eux. L’expérience se rapprochera de la réalité « , précise Gary Bowman.

Evoluant dans l’univers des paris depuis 1985, Gary Bowman mise sur le développement du haut débit pour attirer les internautes dans son casino en ligne. Mais n’est pas joueur qui veut : pour miser, il faut s’enregistrer, présenter deux pièces d’identité, prouver son lieu de résidence et sa citoyenneté et créer un compte avec un dépôt minimal de 3 000 Rs. Le casino, cet univers impitoyable…

Visiter le site .