La visite de François Hollande au sommet de la Francophonie fait débat

François Hollande devrait participer au sommet de la Francophonie qui se tiendra du 12 au 14 octobre prochain à Kinshasa, rapporte RFI. Mais des ONG qui accusent le régime du président Joseph Kabila de graves violations des droits de l’Homme ne voient pas la visite du dirigeant français d’un bon œil. Elles estiment qu’en se rendant à Kinshasa, François Hollande donnerait ainsi du crédit au pouvoir en place. Les avis sont toutefois partagés sur la question. D’autres ONG telles que la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) souhaitent au contraire la présence de François Hollande pour mettre en garde le régime Kabila. Selon Sidiki Kabah, président d’honneur de la FIDH, « François Hollande doit aller à Kinshasa. Ce sommet doit avoir lieu. Et faire en sorte que l’on puisse faire entendre raison au régime de Kinshasa. Cela participerait à la lutte contre l’impunité ».