La ville des frères Lumière fête le cinéma africain

La sixième  » Caravane des Cinémas d’Afrique  » s’arrête jusqu’au 14 mai dans la ville berceau du cinéma mondial. La jeune génération des cinéastes sera à l’honneur jeudi 11.

En prélude au Festival de Cannes, la Ville de Lyon, berceau du cinéma puisque c’est dans cette ville que les Frères Louis et Auguste Lumière inventèrent cette technique et réalisèrent les premiers films, choisit d’honorer le cinéma africain, programmé pendant une quinzaine dans plusieurs salles partenaires de l’opération, baptisée la  » Caravane des Cinémas d’Afrique « .

Cette manifestation qui en est à sa sixième édition a été ouverte le 2 mai par la projection, en soirée d’ouverture, au cinéma Pathé, rue de la République, à Lyon, du film du Congolais Mwézé Ngangura, datant de 1999 : l’histoire de Mani Kongo, un roi congolais, sans nouvelle de sa fille depuis des années, qui décide de partir à sa recherche en Belgique, au cours d’un voyage qui sera, on l’imagine, mouvementé…

Place aux jeunes

Du 2 au 14 mai, la suite de la  » Caravane  » défilera au Cinéma Jeanne Mourguet de Sainte-Foy-lès-Lyon, avec une trentaine de films originaires de onze pays différents, témoignant cette année encore de la richesse et de la diversité du cinéma d’Afrique noire. Parmi les invités remarqués de la  » Caravane « , l’acteur Gérard Essomba, qui joue Mani Kongo dans le film d’ouverture, mais aussi Henri-François Imbert, Moussa Touré, S. Pierre Yameogo, et un invité d’honneur, Cheikh Oumar Sissoko, dont Cyril Peyramond, responsable de la programmation, déclare  » Son engagement juste et sage honore les cinémas d’Afrique « .

A signaler plus particulièrement : les 11 et 12 mai sont consacrés à la jeune génération des cinéastes africains et la  » nuit des cinémas d’Afrique « , le samedi 13 mai à partir de 20h30, sera entièrement consacrée au réalisateur sénégalais Djibril Diop Mambéty, disparu en juillet 1998, avec six oeuvres projetées, dont son dernier film,  » La petite vendeuse de soleil « . En un mot : les quinze jours consacrés à cette manifestation permettront au cinéma africain d’aujourd’hui, dans toute sa diversité, de rencontrer le public lyonnais.

Pour tout renseignement : Caravane des Cinémas d’Afrique, tel 04 78 59 01 46 et Salle Jeanne Mourguet, tel 08 36 68 00 71.