La troisième licence GSM en Mauritanie adjugée à Chinguitel SA

L’autorité de régulation de la concurrence en matière de télécommunications de Mauritanie a adjugé lundi en début d’après midi la troisième licence d’opérateur de téléphonie mobile du pays à la société Chinguitel SA, une entreprise
de droit mauritanien, pour une offre financière globale de
2.600.000.000 d’ouguiyas, soit environ 100 millions de dollars US.

Cette offre financière est prés de 4 fois supérieure
au montant pour lequel la première licence d’opérateur GSM avait été attribuée à la Société Mauritano-tunisienne des Télécommunications (MATTEL), en 2000, fait on remarquer du côté de l’autorité de régulation.

La séance de l’autorité de régulation de ce lundi a également permis de procéder à l’attribution d’une licence pour l’exploitation d’une plate-forme de cartes prépayées et l’établissement et l’exploitation d’une passerelle internationale de télécommunications pour la fourniture au public des télécommunications internationales, à Orange
Mauritanie SA (9.070.000.000 ouguiya).

Au cours de la même séance, il a été également adjugé une licence pour l’exploitation d’un réseau de boucle locale ouvert au public, la fourniture de service de télécommunications locales et nationales, et la fourniture d’accès à Internet, pour Watanya Télécom Mauritanie SA
(8.150.000.000 ouguya).

L’appel d’offre international pour l’attribution de ce marché fait encore l’objet d’un litige pendant devant la justice, suite à une contestation de la MATTEL relevant « des irrégularités de procédure et l’inopportunité » de l’arrivée d’un troisième opérateur qui porte « un grave préjudice » aux intérêts des opérateurs actuels.

Occupé actuellement par la MATTEL et la Mauritel Mobile (entreprise associant des capitaux mauritaniens et marocains), le marché du mobile en Mauritanie compte environ 600.000 mille abonnés.