La route des Jeux est longue pour les marathoniens kenyans

Quelques jours après son exclusion, Elijah Lagat réintègre l’équipe olympique de marathon. En remplacement d’Ondoro Osoro, blessé par balle lors d’une agression.

Nouvel épisode dans le feuilleton de l’équipe kenyane de marathon. Elijah Lagat, vainqueur de la dernière édition du Marathon de Boston, retrouve sa place dans l’équipe olympique. M. Lagat remplace ainsi Ondoro Osoro, victime d’une agression qui le met hors course pour Sydney.

Vendredi 28 juillet, Isaiah Kiplagat, président de l’Association athlétique amateure du Kenya (KAAA), a annoncé la décision. Six jours à peine après que son association ait exclu de la compétition olympique trois des meilleurs marathoniens kenyans. Parmi eux, Elijah Lagat.

Equipe marathonienne en crise

La décision d’exclusion, prise le 22 juillet, a été très contestée. Le trio appelait à la démission du comité exécutif de la KAAA. De son côté, la KAAA affirmait avoir agi en fonction des dernières performances des coureurs. Kenneth Cheruiyot, Eric Wainaina et Ondoro Osoro composaient la nouvelle donne olympique. Mais le lendemain même de l’annonce, Ondoro Osoro est agressé au volant de sa Toyota et une balle l’atteint au cou. Blessé, le marathonien ne peut disputer les Jeux Olympiques.

L’équipe marathonienne du Kenya est en crise. La KAAA doit justifier la réintégration d’Elijah Lagat. Ou plutôt, sa suspension, en avançant des détails techniques. M. Kiplagat a appelé à la fin de la  » guerre de la presse « . Mais pour Moses Tanui, l’un des deux autres marathoniens exclus de la sélection, la guerre ne fait que commencer.