La République démocratique du Congo face au défi de la vaccination des enfants

La vaccination de routine est l’intervention de santé publique la plus rentable et la plus efficace pour protéger la population contre de nombreuses maladies évitables telles que la rougeole, le tétanos et la poliomyélite. Toutefois, en République Démocratique du Congo, moins de la moitié des enfants sont complètement vaccinés et le pays enregistre toujours l’un des taux de mortalité infantile les plus élevés au monde. 

Le Plan Mashako est le plan d’urgence pour la relance de la vaccination de routine en République Démocratique du Congo.

Validé en octobre 2018, le Plan Mashako couvre neuf provinces prioritaires : Ituri, Kasaï, Haut-Katanga, Mongala, Kwilu, Tanganyika, Kinshasa, Tshuapa et Haut-Lomami.

Le Plan Mashako vise l’ambitieux objectif d’augmenter la couverture vaccinale de 15 points en vaccinant 200.000 enfants supplémentaires en 18 mois (octobre 2018 – avril 2020)

Afin d’atteindre cet objectif, les activités du plan sont regroupées autour d’axes thématiques.

Afin d’améliorer le suivi en temps réel des résultats de vaccination, une application mobile a été créée pour les superviseurs des activités de vaccination dans toutes les zones de santé concernées.

Les données de chaque zone de santé sont ainsi automatiquement enregistrées et disponibles sur un tableau de bord en ligne que les responsables du Programme Elargi de Vaccination peuvent consulter pour planifier et évaluer les activités de vaccination.

Les indicateurs évalués mensuellement sont:

La disponibilité des vaccins
Les aires de santé respectant le nombre de séances de vaccination requis
Les activités de supervision des zones de santé par les superviseurs de la division provinciale de la santé
Les activités de supervision des aires de santé par les superviseurs de la zone de santé
La fonctionnalité de la chaîne de froid