« La Relève » s’offre l’édition 2015 du Quai 54

la_releve_quai_54.jpg

Pour sa douzième édition, le championnat international de street-ball, Quai 54, s’est tenu à la place de la Concorde les 13 et 14 juin derniers. Le tournoi a finalement vu l’équipe de « La Relève » s’imposer.

Par Angélique Begarin, au Quai 54

Une fois de plus, le très attendu Quai 54, qui fait désormais office d’institution pour les basketteurs du monde entier qu’ils soient professionnels ou amateurs, a tenu ses promesses. Pour cette édition, malgré des challengers venant de Chine (FSBA), d’Espagne (No Spain no game), de Serbie (Novi Sad), de la Grande Bretagne (Midnight Madness All-Stars), d’Allemagne (Der Stamm) et d’Italie (SCL FISB), c’est bel et bien un duel franco-français qui a opposé « La Relève » (plusieurs fois demi-finalistes et vainqueurs 2011) et « La Fusion » (grand favori aux multiples victoires en 2008, 2009, 2010 et 2012), en finale.

Du côté de « La Relève », nous avons eu droit à un spectacle exceptionnel des très en forme ‘Balou’ Jordan Aboudou (MVP), ‘RB’ Remi Barry et ‘Haïti’ Georgy Joseph (photos jointes), qui ont propulsé leur équipe vers la victoire (45-32, match joué en deux fois quinze minutes). La compétition n’avait rien à envier à la NBA, si ce n’est le grand absent de la journée : Michael Jordan.

la_releve_quai_54.jpg

Michael Jordan brille par son absence

Après Scottie Pippen et Carmelo Anthony en 2014, la star présente à Paris pour le trentième anniversaire de Jordan Brand, n’a pas daigné se montrer pour cause de problèmes de sécurité. La déception était palpable auprès des spectateurs arrivés à l’aube pour avoir une place dans les gradins. Le discours d’Hammadoun Sidibé, le père de l’évènement a toutefois permis aux uns et aux autres de se souvenir que les célébrités invitées sont un plus, mais que le Quai 54 est depuis plus de 10 ans surtout et avant tout un rendez-vous sportif mettant en avant des joueurs moins connus. L’espace d’un week-end, une fois par an, la France devient la capitale du Basket et l’édition 2016 est déjà attendue, Jordan ou pas.

Second sacre pour Lipek au « Dunk contest »

Pour la deuxième année consécutive, c’est le Polonais Lipek (Rafal Lipinski) qui a remporté le Dunk contest House of Hoops (by Foot Locker). Il s’est imposé face à des adversaires tels que le Français Loic Moitry (Loco), l’Ukrainien Dmitry Krivenko (Smoove) ou les Canadiens Jusfly (Justin Darlington) et Mission Impossible (Jordan Kilganon). Espérons que le Français Guy Dupuy, l’un des meilleurs dunkeurs de sa génération, pourra se joindre à la compétition en 2016.