« La RDC n’a pas vendu d’uranium à l’Iran »

Le gouvernement congolais a démenti, mercredi, avoir vendu de l’uranium à l’Iran, rapporte Digital Congo. Une accusation lancée par les Britanniques suite à la saisie, en Tanzanie, de minerai congolais. « La mine d’uranium de Shinkolobwe (sud-est de la RDC) a été officiellement fermée depuis 1960 à cause du coût élevé de son exploitation. Aujourd’hui, la RDC n’a pas la capacité de traiter l’uranium et ne l’a jamais vendu à l’Iran », a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement congolais, Henri Mova Sakanyi.