La RDC mise sur la SADC pour une résolution des tensions à l’Est


Lecture 2 min.
Félix Tshisekedi
Le Président de la RDC, Félix Tshisekedi

La République Démocratique du Congo compte s’appuyer sur le soutien de la Communauté de développement des pays de l’Afrique Australe pour faire baisser la tension dans la partie orientale du pays. Le 42ème sommet de l’organisation sous-régionale s’ouvre, ce mercredi 17 août 2022, à Kinshasa.

Quinze chefs d’État et de gouvernement de la SADC (Communauté de développement des pays de l’Afrique Australe) prennent part à ce sommet. A l’issue des travaux, le Président de la RDC, Félix Tshisekedi, prendra la tête de cette organisation. D’ores et déjà, Kinshasa a fixé ses ambitions : celles de voir l’organisation sous-régionale prendre activement part dans la résolution du conflit qui mine la partie Est du pays.

La RDC compte plaider pour l’implication de la SADC dans la résolution du conflit dans sa partie orientale. «Pendant une année que nous allons prendre la présidence de la SADC, nous allons continuer à plaider pour l’accompagnement de la SADC pour que la RDC trouve la paix et la sécurité au niveau de tout son territoire, de toutes ses villes», a déclaré Didier Mazenga, ministre rd-congolais de l’Intégration régionale.

Les chefs d’Etat débattront des questions économiques et sécuritaires dans la sous-région. Ce 42ème sommet de la SADC a pour thème «Promouvoir l’industrialisation par le biais de l’agro-industrie, de la valorisation des minéraux et des chaînes de valeur régionales pour une croissance économique inclusive et résiliente». Lors de cette rencontre, il est aussi question d’examiner des questions essentielles dans un contexte de crise mondiale.

Les participants vont en effet se pencher sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre du programme d’intégration régionale de la SADC. Autre point focal, des discussions qui seront ouvertes s’agissant de l’évolution de la pandémie de Covid-19, de la situation alimentaire régionale avec la crise ukrainienne et ses incidences sur la sécurité alimentaire. Les chefs d’Etat et de gouvernement vont aussi évoquer les programmes et projets d’intégration.

Lire : RDC : un rapport accable le Rwanda qui dément et enfonce l’ONU

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter