La RDC exige 22 milliards de dollars aux pays pollueurs

La République démocratique Congo (RDC) a exigé près de 22 milliards de dollars américains aux pays pollueurs de l’environnement, dans le cadre de la Contribution Prévue Déterminée au niveau national (CPDN) pour la période de 2021-2030, estime le ministre de l’Environnement Bienvenu Liyota. « Les besoins en financement de la CPDN de la RDC s’élèvent à 21,622 milliards de dollars américains, dont 12,54 milliards pour la mise en œuvre des initiatives d’atténuation annoncées et 9,08 milliards destinés aux mesures d’adaptation », a indiqué M. Liyota mardi devant la presse. Pour lui, le taux de réduction de gaz à effet de serre prévue en l’an 2030 est de 17%, ce qui représente environ 77 millions de tonnes équivalent CO2. « Cette contribution à l’effort mondial d’atténuation est conditionnée par l’accompagnement de la vision de développement vers l’émergence du pays à l’horizon 2030, tel qu’envisagé dans le cadre de la matérialisation de la Révolution de la modernité », a-t-il précisé.