La RATP gèrera le métro d’Alger

En concurrence avec deux autres groupes français, c’est finalement la Régie autonome des transports parisiens (RATP-Développement) qui a remporté le contrat de gestion et de maintenance du futur métro d’Alger, annonce Liberté. Le contrat de 12 milliards de dinars (plus de 131 millions d’euros) porte sur dix ans.