La production pétrolière congolaise en hausse de 8,5%

Le chef de l’Etat congolai s, Denis Sassou Nguesso a annoncé, lundi, une augmentation de 8,5% de la
production pétrolière congolaise qui, a-t-il dit, est passée de 92 millions 568.000 barils en 2005 à un peu plus de 100 millions de barils.

Dans un message à la Nation à la veille de la célébration, ce mardi à Dolisie, du 46ème anniversaire de l’indépendance du Congo, le président Nguesso a déclaré que son gouvernement procède à la promotion de zones libres, à l’étude de nouveaux thèmes et au développement de nouveaux champs pour soutenir cette production pétrolière.

Dolisie est la troisième ville du Congo, après Brazzaville, la capitale et Pointe-Noire, principal centre économique et
industriel du pays.

« L’augmentation de notre production pétrolière et la forte hausse du cours du pétrole sur le marché international expliquent en partie l’optimisme que suggère actuellement la situation économique du Congo », a reconnu le chef de l’Etat congolais, qui a précisé que le pays connaîtra une croissance économique réelle de 7%.

Le président Nguesso a toutefois prévenu que l’heure « n’est pas à l’euphorie, car toute abondance fondée essentiellement sur la bonne tenue d’une ressource non renouvelable, soumise aux aléas de la conjoncture, doit inciter à une gestion budgétaire prudente ».

Il a, à ce propos, déclaré que son gouvernement a décidé
d’utiliser avec circonspection et rigueur les recettes
pétrolières selon un mode opératoire transparent, précisant que les recettes supplémentaires sont déposées dans un compte de stabilisation à la Banque centrale et que toute opération non envisagée dans la loi de Finances en cours ne saurait être effectuée sans une loi de finances rectificative à soumettre au Parlement.

La production forestiere en augmentation de 50%

Par ailleurs, le chef de l’Etat congolais a indiqué qu’un audit annuel du compte de stabilisation des recettes pétrolières sera effectué par la Cour des comptes et de discipline budgétaire avec publication de son rapport à compter de cette année.

M. Sassou Nguesso a également annoncé l’augmentation de la
production forestière, qui est passée de 1 million de m3 en 2005 à 1 million 500.000 m3 en 2006.

« Le secteur forestier connaît un développement significatif. La production du bois est en constante augmentation. Elle est passée de 1 million de m3 en 2005 à 1,5 million en 2006 », a dit le chef de l’Etat congolais, qui a affirmé que la même tendance est observée dans la production des sciages, des placages et des rondins d’eucalyptus.

« Fidèle à sa politique de gestion rationnelle des écosystèmes, le gouvernement congolais oeuvre activement pour parvenir à une plus large certification de nos produits forestiers », a dit le président Nguesso.

Dolisie, fief électoral de l’ancien président déchu Pascal
Lissouba, est la troisième ville à abriter les cérémonies de la célébration tournante de l’anniversaire de l’indépendance du Congo après Pointe-Noire en 2004 et Impfondo en 2005.

Les présidents Omar Bongo Ondimba du Gabon, De Menezes de Sao Tome et Principe seront aux côtés du chef de l’Etat congolais à cette occasion. L’Angola est représenté par le président de son Assemblée nationale (Parlement).