La Présidence et le Parlement, enjeux du vote de ce jour en Angola

Vote
Election

Les élections générales ont débuté en Angola, ce mercredi. L’enjeu étant la Présidence et le Parlement de ce pays d’Afrique centrale. Le Président sortant, Joao Lourenço, tente d’obtenir un nouveau mandat.

Ils sont 14 millions d’électeurs angolais appelés aux urnes, ce mercredi 24 août 2022, pour choisir leurs députés et leur président de la République. Au total, sept partis politiques et une coalition sont en lice lors de ce vote. Seulement, la bataille pour le pouvoir se jouera une fois de plus entre le MPLA (Mouvement pour la libération de l’Angola) et l’UNITA (Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola).

Si le MPLA dirige le pays depuis l’indépendance, le jeu semble plus ouvert pour ces élections. D’ailleurs, l’UNITA est convaincu qu’il y aura une alternance politique. Adalberto Costa junior, 60 ans, arrivé à la tête de l’UNITA en 2019, a gommé l’image de guérilla que donnait le parti et a réussi à rallier une bonne partie de la jeunesse angolaise. Il a en outre le soutien d’autres partis d’opposition, non des moindres.

Adalberto Costa junior fera face à Joao Lourenço, le Président sortant, désigné par Jose Eduardo dos Santos comme son successeur. S’il a pu engranger des points avec notamment la lutte contre la corruption qui a été le leitmotiv de son premier mandat, son bilan économique reste peu reluisant, dans un contexte de pandémie de Coronavirus doublé d’une crise en Ukraine suite à l’invasion russe.

Le scrutin de ce jour se déroule dans un pays où 40% de la population vit dans l’extrême pauvreté. Ce qui aura certainement une incidence sur le choix des électeurs. D’ailleurs, selon les analystes, ce sera l’élection la plus serrée depuis plus de 20 ans. Les bureaux de vote seront ouverts de 6 heures GMT à 17 heures GMT.