La première dame de Côte d’Ivoire demande la révision des accords de paix de Ouagadougou

Simone Gbagbo, la première dame de Côte d’Ivoire, a estimé dimanche qu’il fallait « revisiter » les accords de paix de Ouagadougou, « pas réalistes », selon elle. C’est à l’issue d’un meeting à Bouaké (centre), fief de l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN), que l’épouse du président Laurent Gbagbo a déclaré que de nombreux problèmes perduraient malgré l’accord de paix de Ouagadougou signé le 4 mars 2007, rapporte RFI. « Tout ce qui concerne le désarmement, la réinsertion des ex-combattants (…), tout ça n’est pas très réaliste quand on voit le budget de la Côte d’Ivoire. Il faut tout revoir à la baisse », a-t-elle affirmé.