La « Porte du non retour » à Ouidah

Par Franck Salin, Ouidah, Benin, décembre 2007. Ce monument a été érigé en mémoire des millions d’esclaves qui ont été déportés de l’Afrique vers l’Amérique entre les XVIe et XIXe siècles.