La politique d’immigration s’en prend à notre Ecole !

La Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne est scandalisée par la violente expulsion d’Ilyès, lycéen de 18 ans scolarisé en 1ère scientifique au lycée Henri Parriat de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire).

Ce lycéen a été brutalement expulsé le 2 novembre dernier en direction de l’Algérie alors qu’Ilyès doit passer son baccalauréat l’année prochaine. Nous apportons notre soutien et notre solidarité à Ilyès et à ces proches, victimes de la politique du ministère de l’Intérieur contraire à nos valeurs citoyennes.

Comment un préfet représentant la République peut-il cautionner qu’un lycéen soit arraché aux bras de ces parents et renvoyé dans un pays où il n’a ni repère, ni famille, ni école dans le seul but de satisfaire la politique de quotas d’expulsion imposé par un gouvernement sans scrupule?

Ce n’est pas la première fois que des lycéens sont victimes de ces expulsions arbitraires, il est temps de réagir fermement : Ilyès doit retrouver les bancs de l’école, ses camarades et ses professeurs et ne doit pas être condamné à abandonner ses études!

Nous ne pouvons ni tolérer ni rester neutre face à cette politique du chiffre qui porte atteinte au socle du vivre ensemble et à notre Ecole.

La FIDL appelle au respect du droit à vivre en famille et au retour immédiat d’Ilyès sur le territoire français auprès de sa famille, afin qu’il puisse étudier et construire son avenir à travers les valeurs d’une école pour tous à nouveau bafoué par un marché des expulsions, malheureusement de plus en plus fructueux.

La FIDL interpelle le Ministre de l’Education Nationale sur cette affaire en tant que garant des principes républicains, il en va de sa responsabilité de permettre à chaque élève quelque soit ces origines de pouvoir étudier en France.

Site FIDL