La pétanque, sport national à Madagascar

Le grand Open de Pétanque d’Antsirabe a déplacé bon nombre de spectateurs sur le terrain de Karmaly, le week-end dernier. Il a remporté le pari audacieux d’ouvrir la saison de pétanque en plein hiver.

Voici une belle victoire pour le Grand Open de pétanque d’Antsirabe (au sud d’Antananarivo), qui s’est tenu le week-end dernier. Malgré la période des fêtes, les organisateurs ont réussi à rassembler une cinquantaine d’équipes provenant des villes avoisinantes. Les Malgaches, outre leur talent de joueur, ont prouvé qu’ils étaient également des organisateurs fiables.

La ville toute entière a soutenu cette manifestation sportive. Les habitants étaient présents pour acclamer les participants. Les entreprises locales ont été nombreuses à parrainer des équipes du tournoi. Le député Merci Ratoabolamanana était également sur place lors des réjouissances, et a déclaré que  » la ville [était] désormais prête à accueillir le championnat national de pétanque « .

Antsirabe, patrie malgache du jeu provençal

Le président de la ligue d’Antananarivo, Pierre Stanislas Ramaholisaona, le suit sur cette voie. Selon lui,  » Antsirabe a fait la preuve de sa capacité d’organisation et mérite donc une reconnaissance nationale « .

Les joueurs de la ville organisatrice n’ont pas osé donner tort à leurs supporters, et se sont imposés. Chez les hommes, la triplette locale, parrainée par Socolait, a remporté la victoire. Les perdants du CBT se sont cependant bien battus, et n’ont laissé à Socolait qu’une courte avance de deux points. Chez les dames, la victoire est revenue à la doublette d’Antsirabe qui a battu l’équipe du PCA, 13 à 10, après une lutte acharnée.

Après leur victoire aux championnats du monde de pétanque, les Malgaches prouvent, par leur motivation lors ce tournoi régional, qu’ils sont de dignes héritiers du jeu de boules provençal français. Le député Ratoabolamanana affirme d’ailleurs que ce  » jeu est arrivé pour la première fois sur l’île dans la ville d’Antsirabe « .