La NBA débarque à Dakar

Plusieurs joueurs de la National Basketball Association seront présents du 5 août au 8 août à Dakar, au Sénégal, pour la huitième édition du Camp Basket-ball Without Borders Africa (Basket-ball Sans Frontières Afriquecamp) au profit de 60 jeunes africains. Ces privilégiés seront formés par des professionnels. Dwight Howard sera la seule grosse pointure de la NBA présente à cet évènement, mais plusieurs africains évoluant dans le championnat américain feront aussi le déplacement.

Une première pour le Sénégal ! Pour sa huitième édition, le camp (Basket sans frontières Afrique) aura lieu à Dakar, au Sénégal. « Une récompense pour un pays de basket », affirme Ousseynou Ndiaga Diop, le directeur technique de le FSB (fédération sénégalaise de basket-ball). Les vedettes de ce programme sont Desagana Diop, l’enfant du pays qui joue avec les Charlotte Bobcats, et Dwight Howard avec les Orlando Magic.

Cet évènement réunit les 60 meilleurs jeunes basketteurs africains tous âgés de 19 ans. Durant 4 jours, les talents sélectionnés auront des entrainements supervisés par les joueurs et les coachs de la NBA. Ces entrainements seront constitués d’ateliers qui auront lieu le matin et l’après – midi. « Ce seront des matchs à enseignement technique », confie Ousseynou Ndiaga Diop. Les jeunes seront séparés en plusieurs équipes sans tenir compte de leurs nationalités. Ces joueurs devront suivre les instructions des joueurs vedettes et des techniciens de la NBA. « L’objectif de ce programme, c’est de faire prendre conscience de leur valeur à ces jeunes », explique le directeur technique de la FSB. D’autres joueurs qu’Howard et Diop seront présents comme le vétéran Dikembe Mutombo originaire de la République Démocratique du Congo et ambassadeur Mondial de la NBA, Sam Dalembert (Sacramento Kings), Danilo Gallinari, Anthony Randolph et Ronny Turiaf (New York Knicks), Willie Green (Philadelphia 76ers). Le programme s’achèvera par un « all star game » au stadium Marius Ndiaye, le dimanche 8 août.

Parallèlement aux activités sportives, les stars de la NBA participeront à des opérations de sensibilisation, sur le paludisme par exemple, dans l’objectif de servir de vecteurs à « la promotion du changement social positif dans les domaines de l’éducation, de la santé et du bien-être ».

Les dernières éditions de ce projet se déroulaient en Afrique du Sud, à Johannesburg. Le fait d’avoir délocalisé la huitième à Dakar va permettre de développer le basket de façon plus uniforme sur le continent africain et de créer des ouvertures avec d’autres nations dans cette discipline. « C’est un évènement pour le continent africain », estime le directeur technique de la FSB. Les amoureux de basket-ball auront pendant quatre jours, c’est certains, des étoiles plein les yeux.