« La menace terroriste au Sahel n’a pas disparu », selon Ayrault

Dans une interview accordée aux journaux algériens El Watan, Elkhabar et TSA, le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a affirmé que la « menace » terroriste « n’a pas disparu » au Sahel en dépit de l’intervention française au Mali et de la coopération avec l’Algérie. « La crise qu’a connue le Mali, ainsi que l’attaque d’In Amenas en Algérie ont malheureusement confirmé les menaces, sur lesquelles la France avait alerté la communauté internationale de longue date », selon le Premier ministre français. D’après lui, l’opération Serval au Mali a « permis d’affaiblir considérablement les groupes terroristes présents au Sahel, à commencer par AQMI. La menace n’a pas pour autant disparu et elle justifie la poursuite de la mobilisation internationale ». Jean-Marc Ayrault est en visite officielle à Alger lundi et mardi.