La Mauritanie récompense le savoir

Les prix Chinguitt pour la littérature et les arts et pour les sciences et la technologie ont été remis ce week-end à Nouakchott. Un mathématicien et un écrivain mauritaniens ont été primés.

Les prix Chinguitt pour la littérature et les arts et le prix Chinguitt pour les sciences et la technologie ont été remis ce week-end dans la capitale mauritanienne. Le premier a été décerné à Mohamedou Ould Mohameden Ould H’Dhana pour son ouvrage sur la pensée mauritanienne.  » Mon livre vise à découvrir les conditions d’ordre spirituel, psychologique et de savoir de la pensée mauritanienne, à travers ce qu’elle a produit », a expliqué l’écrivain lors de la cérémonie.

Le deuxième prix a été attribué à Yahya Ould Hamidoune, pour une série de quatre articles parus dans des revues scinetifiques entre 1999 et 2001. Articles regroupés sous le titre :  » Résultats récents en théorie additive des nombres « .  » Les Mauritaniens accordent un grand intérêt aux mathématiques. Ceci est dû à l’élégance de cette discipline qui contient beaucoup de théorèmes sublimes. Notre pays possède quelques mathématiciens de grande valeur résidant aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays « , a insisté le chercheur.

Jamais deux sans trois

Les prix Chinguitt ont été instaurés en janvier 1999 pour  » susciter l’engouement des Mauritaniens pour la recherche du savoir afin d’entrer de plain-pied dans le monde des connaissances et de répondre aux exigences de notre époque « . Ils sont supervisés par un jury scientifique indépendant, composé d’un président et de six membres nommés pour 4 ans.

Pour les deux lauréats, ces prix ont leur importance dans le développement du savoir et des sciences dans le pays et montrent la volonté de l’Etat mauritanien de promouvoir la spécialisation de haut niveau en Mauritanie. Le président Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya a pour sa part, déclaré qu’il comptait créer un troisième prix Chinguitt consacré aux études islamiques afin de  » contribuer à la propagation d’une compréhension juste des enseignements de notre sainte religion islamique « .