La Maison d’Africa

La Maison d’Africa vous invite à découvrir l’histoire d’une somptueuse demeure de la Province romaine d’Afrique, dans la cité de Thysdrus, actuelle El Jem, en Tunisie. De sa construction, au IIè siècle de notre ère, à sa découverte à la fin du siècle dernier et à sa reconstruction.

La Maison d’Africa se propose de vous raconter une histoire. Celle d’une magnifique demeure de l’époque romaine découverte à la fin du siècle dernier, à El Jem, en Tunisie, que des amoureux du patrimoine archéologique local ont décidé de reconstruire. Chronologiquement, clic après clic, l’internaute découvre l’histoire de la maison aristocratique, ses vestiges, ses mosaïques, ses pièces et jardins, ainsi que sa Cité, Thysdrus (El Jem). Le site est clair, ne comporte pas de liens, se suffit à lui-même.

Les amoureux d’histoire ancienne et d’archéologie apprécieront la reconstitution des plans de la plus vaste maison d’Afrique romaine (3 000 m2) découverte à ce jour. En un simple clic, vous pourrez découvrir avec plus de précision les différentes pièces qui la composent – salle à manger, appartement, jardin ou encore chambres à coucher – à travers de nombreux plans et photos. En nous contant l’histoire de la Maison d’Africa, le concepteur du site ne manque pas d’évoquer les multiples obstacles auxquels les bâtisseurs tunisiens se sont heurtés pour parvenir à leurs fins. Des obstacles qui pousseront ces derniers à reconstruire la riche demeure romaine sur un site qui n’est originellement pas le sien.

Construction illicite

La Maison d’Africa a été découverte à la suite d’une tentative de construction illicite, peut-on apprendre. Il faut dire que le riche site de Thysdrus, qui s’étend sur plus de 200 hectares, a déjà livré à la Tunisie d’innombrables trésors, dont une collection de mosaïques répartie entre les musées du Bardo, de Sousse ou d’El Jem. Plus grande cité de la province romaine d’Afrique après la capitale, Carthage, Thysdrus a également conservé un amphithéâtre de 30 000 places. Seuls le Colisée de Rome et l’amphithéâtre de Capoue, aujourd’hui détruit, dépassent le colosse de la cité africaine dans sa démesure. Une histoire riche que le site retrace, entre textes et photos, pour mieux faire participer le visiteur à la vie de la Maison d’Africa.

Visiter le site.