La Libye roule pour Blatter

Les autorités libyennes tentent d’infléchir le vote des pays acquis à la candidature du Camerounais Issa Hayatou. Le fils du guide libyen, Saadi Kadhafi, veut créer une dynamique en faveur du Suisse Joseph Blatter. Hallucinant !

Le président de la Fédération béninoise (FBF), Martin Adjagodo, ne cache pas sa colère.  » Le Bénin, bien qu’ayant été invité, n’avait aucun représentant à Tripoli. On ne peut donc pas nous citer parmi les pays africains qui vont soutenir Blatter, c’est l’Etat béninois qui décidera, il est le seul propriétaire de son football « , tranche Martin Adjagodo. Flash-back : lundi dernier, la Fédération libyenne de football, présidée par Saadi Kadhafi, à l’issue d’une réunion rassemblant plusieurs fédérations africaines à Tripoli, apporte un soutien sans faille à l’actuel président de la Fédération internationale de football (Fifa), Jospeh Blatter. Et tente de forcer la main aux autres pays africains. Elle proclame l’existence  » d’un consensus pour soutenir la candidature de Joseph Blatter qui a un programme et a beaucoup donné aux pays africains « . Ses invités se hâtent de préciser que cette position n’engage que la Jamahiriya libyenne.

Une dynamique avortée

Alger s’est empressée de renouveler sa confiance à Issa Hayatou, Cotonou pique une terrible colère et Accra, depuis Tripoli, confirme aussi sa décision de donner sa voix au représentant africain. Dans un communiqué, le président de la Confédération africaine de football (CAF) qualifie la réunion de Tripoli d’échec lamentable et précise qu’il aura l’appui  » d’au moins 45 des 50 pays africains « . Même s’il est difficile au Camerounais de réunir autant de voix, il est clair, par contre, que la dynamique est de son côté. A part certains pays de l’Afrique australe -exception notable – la Côte d’ivoire et la Libye, nombreux sont ceux qui soutiennent la candidature d’Issa Hayatou.

Le congrès électif se déroulera le 29 mai prochain à Séoul. Seuls Issa Hayatou et Joseph Blatter sont candidats à la présidence de la Fédération internationale de football.

Lire aussi : Hayatou fait son coming out.