Hayatou fait son coming out

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, est officiellement, depuis samedi dernier, candidat à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa). Le dauphin de Joseph Blatter, l’actuel président, veut imposer la voix de l’Afrique.

A la clôture de la Coupe d’Afrique des nations, le Camerounais Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football, a expliqué aux journalistes, en présence de Joseph Blatter, qu’il n’exclut pas sa candidature pour la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa). Une hypothèse qui a arraché une grimace au président de la Fifa, embarrassé par cette candidature de dernière minute. Issa Hayatou, président de la CAF depuis 1988 et réélu quatre fois depuis cette date, a annoncé sa candidature depuis Le Caire à l’issue d’une réunion du comité exécutif de la CAF. La présence du Suédois Lennart Johansson, président de l’Union européenne de football (UEFA), à ses côtés dans la capitale égyptienne n’est pas le fruit du hasard. Le Suédois, candidat malheureux aux dernières élections, soutient Issa l’Africain contre le Suisse Joseph Blatter.

Le prince africain

La chasse aux voix est ouverte entre Issa Hayatou et Joseph Blatter. Même les voix africaines ne semblent pas toutes acquises au Camerounais. Les grandes manoeuvres ont commencé. Issa Hayatou peut compter sur l’appui de l’UEFA et la plupart des fédérations africaines. Cependant, un revirement est toujours possible. Sauf que cette fois-ci, il serait difficile d’user des vieilles ficelles de la corruption après le scandale du mois dernier qui a sali la réputation de Joseph Blatter.

Après une gestion admirable du football camerounais puis de celui du continent, Issa Hayatou a un bilan très positif à son actif. Sa plus grande victoire : faire passer de trois à cinq le nombre des représentants de l’Afrique aux phases finales de Coupe du monde. Si l’organisation de la Coupe du monde 2006 en Afrique lui a échappé de peu, celle de 2010 semble acquise.

L’élection du patron du football mondial est prévue à Séoul deux jours avant l’ouverture du Mondial-2002 de football, qui se disputera en Corée du Sud et au Japon du 31 mai au 30 juin. La date limite du dépôt des candidatures est fixée au 28 mars. Joseph Blatter et Issa Hayatou sont, pour l’instant, les seuls candidats.

Lire aussi :

Blatter se découvre un concurrent surprise !