La Libye menace de quitter l’UNESCO

La Libye menace d’arrêter sa coopération avec l’Unesco, si l’élection de la Bulgare Irina Bokava au poste de directeur général de l’organisation onusienne est validée, écrit Afrique en ligne. Motif : le non-respect par la Bulgarie des conventions internationales, selon Tripoli. La Libye reproche à la Bulgarie d’avoir remis en liberté les infirmières condamnées à la réclusion criminelle à perpétuité, dans l’affaire des 450 enfants libyens contaminés par le virus du sida. Transférées dans leur pays après une série d’accords signés avec Tripoli, celles-ci avaient été accueillies triomphalement, avant d’être élargies. Des faits qui ont provoqué l’ire de la Libye, qui accusent la Bulgarie de ne pas respecter ses engagements. Élue face à l’Egyptien Farouk Hosni, Irina Bokova devrait être installée la semaine prochaine à la tête de l’UNESCO, lors du Congrès général de l’organisme onusien.