La justice confirme Dominique Desseigne père de la fille de Rachida Dati

La Cour d’appel de Versailles confirme la paternité de Dominique Desseigne et fixe la pension alimentaire mensuelle à 2500 euros par mois à Rachida Dati.

Dans une décision rendue jeudi, la Cour d’appel de Versailles confirme la paternité de Dominique Desseigne. En clair, la fille de Rachida Dati, Zohra, a bien comme père Dominique Desseigne. La justice vient de confirmer en appel la paternité de l’homme d’affaires et fixe la pension alimentaire mensuelle à 2500 euros par mois à Rachida Dati. Cette pension alimentaire est rétroactive au 2 janvier 2009, date de naissance de la petite fille.

Cette décision vient confirmer celle du tribunal de grande instance de Versailles et qui date de 2014. L’eurodéputée d’origine marocaine avait entamé une procédure de reconnaissance de paternité en réclamant 6 500 euros de pension alimentaire à l’homme d’affaire mettant en avant « l’éducation particulière de l’enfant d’une ex-Garde des sceaux, maire d’arrondissement à Paris et parlementaire européen, suivie de très près par les paparazzis », relève Bladi.net.

Par contre la justice a refusé à Zohra Dati de porter le nom de l’homme d’affaire. Pour sa part, l’avocate de Rachida Dati a estimé que cette décision est « juridiquement et humainement irréprochable ». Selon une source judiciaire, de manière générale, le refus de se soumettre à un test de paternité peut amener le tribunal à le considérer comme une présomption de paternité.