La jumelle Hanae Raïss n’est plus un cœur à prendre

Hanae et Safae Raiss (17 nov 21)
Hanae et Safae Raiss

Actuellement aux États-Unis, la chanteuse marocaine Hanae Raïss a annoncé son mariage à ses fans, via son compte Instagram. Dans une publication sur le compte commun qu’elle partage avec sa sœur jumelle Safae, elle a posté une photo d’elle donnant la nouvelle. « Je vous annonce, mes chers amis, que, grâce à Dieu, je me suis mariée à celui avec qui le destin m’a réuni. Que Dieu en fasse une union pleine de bonheur », a-t-elle écrit.

La chanteuse marocaine Hanae Raïss n’est plus cœur à prendre. Elle vient d’annoncer son mariage à ses fans via son compte Instagram. Elle a posté une photo d’elle en robe de mariée blanche et en caftant, le drapeau américain en fond. « Allah soit loué, mon mariage a été conclu avec qui le destin m’a réuni. Ô Allah, fais-en un contrat par lequel notre bonheur est tenu. Je vous souhaite à toutes les filles et bien sûr ma sœur et ma seconde moitié Safae, beaucoup de bien », a-t-elle publié, après la cérémonie.

Hanae Raïss a ensuite publié une photo d’elle en robe de mariée, en compagnie de son mari dont le visage n’est pas complétement à découvert, avec un verset coranique en commentaire. Les fans et les amis de l’artiste ont ainsi présenté leurs vœux aux nouveaux mariés en commentaires, et les images ont été largement diffusées par les pages spécialisées dans l’info people, notamment dans le royaume chérifien. « Mille félicitations Hana, je te souhaite sérénité. La meilleure nouvelle que j’ai entendue aujourd’hui », a souhaité Fadwa El Bani.

« La meilleure nouvelle, mon amour, qu’Allah continue à bien faire, et nous nous réjouirons en toi, si Allah le veut », a indiqué Hayat Jabrane. « Toutes mes félicitations ma chérie », a commenté Samia Akariou. « Félicitations Iqbal Safaa et toutes les filles bien-aimées du Maroc, si Allah le veut », a écrit Fatima Bentacha. « Félicitations, ma chère Hana, qu’Allah te couvre de bonté et de prospérité, si Allah le veut, et écarte tout obstacle à la sérénité », a dit Saida EL Ghouchmi.