La Guinée interdit les véhicules munis de vitres teintées

Le gouvernement guinéen va suspendre, à compter du mercredi 17 décembre courant, la circulation des véhicules non immatriculés et munis des vitres teintées sur toute l’étendue du territoire national, a rapporté dimanche la Radio Kaloum Star (RKS) FM.

Selon la radio, la décision, signée vendredi dernier par les ministres de la Sécurité, de l’Intérieur et de la Défense, est consécutive aux nombreux crimes perpétrés dans des résidences privées des citoyen abattus par des hommes armés et encagoulés qui emportent leurs biens.

La radio précise que seuls les membres du gouvernement, présidents des institutions républicaines et chefs de missions diplomatiques seront autorisés à circuler à bord de ce type de véhicules.

Un des enfants du conseiller à la sécurité de la Présidence de la République de Guinée, Ousmane Camara, a été enlevé récemment à bord de son véhicule par des hommes armés qui auraient réclamé une rançon de 50.000 dollars US.

Quatre enfants en bas âge kidnappés lundi dernier, jour de célébration de la fête de la Tabaski en Guinée, dans une localité de l’intérieur du pays par trois hommes circulant à bord d’un véhicule aux vitres teintées, selon un enfant qui a pu leur échapper, ne sont pas encore retrouvés.

Les autorités policières et militaires guinéennes ont décidé, récemment, au cours d’une réunion, de travailler en synergie pour éradiquer l’insécurité qui prend de l’ampleur dans le pays où plusieurs malfrats opèrent habillés en tenues militaire.