La grippe aviaire a atteint le Ghana

La première volaille infectée détectée sur le territoire du Ghana a aussitôt déclenché un dispositif de quarantaine très strict.

Le Ghana vient d’enregistrer son premier cas de grippe aviaire, détecté dans un élevage de volailles, indiquait ce mercredi monsieur Ernest Debrah, le ministre ghanéen de l’agriculture. Le virus H5N1 a été décelé pour la première fois le 24 Avril dernier à Tema, une cité portuaire située à l’est d’Accra.

Dans un communiqué de presse, Ernest Debrah a déclaré que les abords de l’élevage infecté ont été bouclés et mis en quarantaine, et que prés de 1700 volailles ont déjà été abattues. En 2004, le Ghana avait interdit l’importation de volailles des pays asiatiques et de Taiwan par mesure de sécurité. Toutefois la maladie touche déjà le Nigéria voisin, où elle a même fait deux victimes humaines : une jeune femme de 22 ans et sa mère.

Pour mémoire, d’autres pays africains ont déjà été frappés, et en particulier le Niger et la Côte d’Ivoire… Mais surtout l’Egypte, qui compte déjà 14 victimes humaines de la maladie, qui avaient été en contacts avec les volailles malades, lors de leur élevage, de leur abattage ou de leur préparation.

Il faut souligner que la grippe aviaire ne se transmet pas à l’homme par les volailles cuites, dès lors que leur température interne au moment de la cuisson a dépassé les 70°… En revanche des précautions doivent être prises au moment de leur préparation, désinfection des mains et des surfaces sur lesquelles les volailles mortes ont été déposées…

Ce sont désormais les précautions que tous les éleveurs et consommateurs ghanéens vont devoir respecter scrupuleusement! Pour la grippe aviaire comme pour tout, prudence est mère de sûreté.