La grande mosquée de Limoges profanée avec des excréments

Les portes de la grande mosquée de Limoges ont été profanées avec des excréments la nuit dernière, a annoncé ce mercredi le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Dans un communiqué, ce dernier a condamné avec « la plus grande fermeté » cette nouvelle profanation. Il a tenu à rappeler que « s’attaquer à une religion, c’est s’attaquer à la République ». Déjà en juillet, cette même mosquée a été profanée : deux tags néo-nazis avaient été découverts sur la double porte d’entrée. Selon l’Observatoire national contre l’islamophobie, le nombre des actes antimusulmans a augmenté de 14,49% au premier semestre en France.