La Grande Collecte franco-africaine


Lecture 2 min.
Affiche présentant une carte illustrée de l'Afrique Equatoriale Française (extrait)
Affiche présentant une carte illustrée de l'Afrique Equatoriale Française (extrait)

Un grand appel est lancé au public afin de collecter et de numériser des documents traitant des relations entre l’Afrique et la France du XIXe au XXe siècle sur le thème – D’une rive à l’autre de la Méditerranée : l’Afrique et la France aux XIXe et XXe siècles.

Organisée par les Archives de France en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, la Grande Collecte est une opération nationale appelant tous les citoyens à présenter ou à remettre leurs papiers personnels ou familiaux aux institutions partenaires de l’événement. Après leur remise, ces documents sont numérisés puis mis en ligne. Le site www.lagrandecollecte.fr en présente un florilège.

Un thème est attribué à chaque édition de la Grande Collecte. En 2013 et en 2014, afin d’accompagner les commémorations de la première guerre mondiale, la Grande Guerre avait été mise à l’honneur. L’édition 2016 aborde pour sa part les relations entre l’Afrique et la France aux XIXe et XXe siècles.

La Grande Collecte 2016 embrassera tous les aspects de cette communauté de destin : échanges commerciaux, scientifiques ou culturels, collaboration économique, colonisation et décolonisation, immigration, mais aussi événements politiques, militaires et diplomatiques. Les personnes ou les familles conservant des documents datant de cette époque, tels que des journaux intimes, des carnets, des correspondances, des photographies, des tracts ou des affiches, sont invitées à les faire connaître auprès des services partenaires afin de les sauver de l’oubli. L’opération permettra ainsi d’enrichir deux siècles d’histoire franco-africaine, en mettant en lumière l’action des populations civiles et la réalité des parcours individuels.

Ces souvenirs de la mémoire intime et familiale enrichissent ainsi le patrimoine de notre pays, en les faisant dialoguer avec les archives officielles, collectées auprès des autorités publiques et conservés dans les dépôts nationaux, départementaux et municipaux. Ces documents permettent alors la rencontre entre histoire personnelle et histoire nationale.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter