La France pousse ses ressortissants à quitter l’extrême-nord du Cameroun

Face à l’insécurité qui règne dans l’extrême-nord du Cameroun, où sévissent des groupes armés terroristes, Paris pousse ses rares ressortissants demeurant encore dans cette région à la quitter, même si les autorités camerounaises assurent avoir pris des mesures « pour protéger les Français ». « L’ambassade de France à Yaoundé demande lesquels d’entre vous ont pris la décision de rester ou de partir de l’Extrême-Nord », indique le message électronique envoyé par le consulat de France à Garoua (nord) aux ressortissants français établis dans la région.