La France est de moins en moins une terre d’asile

Le nombre de demandes d’asile a baissé en 2006 pour la troisième année consécutive en France, annonce l’Ofpra dans son [rapport 2006->
], publié par Le Monde. La Coordination française pour le droit d’asile (CFDA), un collectif d’associations, met cette baisse sur le compte des conditions de demandes de plus en plus restrictives, depuis 2003, et rappelle, comme l’ONU et le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, que « demander l’asile est un droit, pas un crime ».