La Fondation Mo Ibrahim annonce la décision de ne pas attribuer son Prix cette année

La Fondation organise un forum sur la gouvernance à Dar Es Salam, le 14 novembre, qui réunira les acteurs africains pour débattre des enjeux prioritaires du continent, et de la meilleure façon d’y répondre.

La Fondation Mo Ibrahim est consacrée au soutien des grands leaderships africains, ceux qui améliorent les perspectives économiques et sociales des citoyens du continent africain. Son cœur de cible consiste à promouvoir la bonne gouvernance et à distinguer l’excellence en matière de leadership.

Le Prize Committee (Comité du Prix) a salué les progrès constatés en matière de gouvernance dans certains pays africains, tout en relevant avec préoccupation les graves reculs qui viennent d’être enregistrés par d’autres.

Cette année, le Comité du Prix a examiné plusieurs candidatures crédibles. Après un examen approfondi, il n’a pas été en mesure de désigner un lauréat.

Mo Ibrahim, Président de la Fondation, a indiqué :

“Le Prize Committee est indépendant du Conseil d’administration de la Fondation. Le Prize Committee a décidé de ne pas décerner le prix cette année, et nous respectons totalement sa décision. J’ai clairement dit, lors du lancement de la Fondation, qu’il pourrait y avoir des années sans lauréat.

La Fondation poursuit deux objectifs: stimuler le débat autour de la gouvernance en Afrique, et améliorer la qualité de cette gouvernance. Bien sur, on a tendance à se focaliser sur le Prix. Mais en réalité, la Fondation exerce aussi plusieurs activités essentielles pour faire progresser la gouvernance. Au cœur de celles-ci, il y a l’Indice Ibrahim de la gouvernance africaine, dont la Fondation vient de publier la troisième édition au début du mois, et qui fournit aux citoyens africains une information essentielle sur la performance de leurs pays respectifs.”

Le Conseil d’administration de la Fondation a également annoncé la tenue d’un forum sur la gouvernance africaine à Dar es Salam (Tanzanie), les 14 et 15 novembre prochain. Ce forum réunira les principaux acteurs concernés pour débattre des enjeux cruciaux pour l’avenir du continent, notamment l’égalité climatique, l’agriculture et la sécurité alimentaire et l’intégration économique régionale. L’objectif de ce forum est de parvenir à articuler ensemble des aspirations partagées et une vision commune de l’avenir sur ces sujets.

Evoquant le forum de Dar Es Salam, Mo Ibrahim a indiqué: “ Au moment même où, à côté d’une progression globale sur le continent, nous assistons à des reculs préoccupants dans certains pays, il est vital que les protagonistes et les institutions du continent africain se réunissent pour élaborer ensemble une réponse commune aux défis majeurs auxquels celui-ci est désormais confronté. J ‘attends avec impatience les discussions qui se tiendront sur ces sujets prioritaires de l’agenda africain.”

Le forum comprendra les sessions suivantes :

* Changement climatique et justice climatique, présidé par le Président Festus Mogae. Le Président Mogae est l’un des quatre envoyés spéciaux du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, sur le changement climatique.

* Agriculture et sécurité alimentaire, présidé par M. Kofi Annan. M. Annan est le président du Conseil de l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA).

* Intégration économique régionale, présidé par M. Abdoulie Janneh. M. Janneh est le secrétaire général de la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies.