La fondation Kadhafi juge la situation des droits de l’Homme en Libye accablante

La Fondation Kadhafi a présenté jeudi un rapport sur la situation des droits de l’homme en Libye, rapporte Atlas Vista. Il fait été de plusieurs cas de torture et critique une mainmise de l’Etat sur les médias et la société civile. Présidée par Seif Al-Islam, fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, la Fondation affirme avoir enregistré en 2009 «plusieurs violations flagrantes », citant des « cas de tortures et de mauvais traitements, des détentions injustifiées » et des « violations flagrantes et préméditées des lois ».