La femme de chambre africaine qui a fait tomber DSK

Le mystère plane. La victime de viol présumée, Nafissatou Diallo, est elle ghanéenne, guinéenne, ou sénégalaise ? A-t-elle un ou plusieurs enfants? Est-elle « très peu séduisante » ou au contraire « extrêmement belle » ? Éléments de réponse.

Qui est cette femme de chambre qui a fait tomber Dominique Strauss Kahn, le patron du FMI himself ? Selon les dernières informations, la plaignante se nommerait Nafissatou Diallo, serait âgée de 32 ans et d’origine ghanéenne, sénégalaise ou plus vraisemblablement guinéenne. Elle aurait récemment emménagé dans un immeuble vétuste du Bronx avec au moins un enfant, une fille de 9 ans ou une adolescente de 16 ans. Mariée ou célibataire, elle serait « une musulmane dévouée », a déclaré au New-York Post un voisin, Assetou Kamara, 33 ans. D’autres voisins la décrivent dans le même journal comme une personne « extrêmement calme ».

Une femme sans histoire

Tous s’accordent sur le fait que la victime présumée est une personne sans problème. Jorge Tito, le directeur de l’hôtel Sofitel de New-York où elle travaille « depuis trois ans » s’est dit « entièrement satisfait de son travail et de son comportement ». Mark Gangadeen, qui affirme au Daily Mail être une de ses connaissances, la décrit comme une femme travailleuse, et discrète. Il déclare que « c’est une personne très réservée » qui a « peur des autres » et ajoute qu’ « il est inconcevable qu’elle puisse mentir ». Son frère de 43 ans, chef d’équipe au Harlem café, a qui la plaignante aurait avoué tout juste après les faits que « quelqu’un lui a fait du mal », indique sur Daily Mail que «c’est une merveilleuse immigrée d’Afrique de l’ouest qui veut juste travailler dur».

Un physique avantageux

Une voisine de la victime présumée la dépeint comme « extrêmement belle ». Lundi, un chauffeur de taxi a fait référence à « ses gros seins » et « ses belles fesses », loin de la « femme très peu séduisante » qu’évoquent les avocats de Dominique Strauss-Khan. La femme de chambre, actuellement sous haute surveillance dans un endroit inconnu aux Etats-Unis aurait passé « deux jours à pleurer » selon son meilleur ami qui se serait confié sur RMC. Une caméra aurait filmé Nafissatou Diallo alors en « état de choc, légèrement paniquée », rapporte le Courrier Picard. Les proches de la victime présumée affirment qu’elle ne savait pas qui était l’occupant de la suite 2806.

Depuis quelques heures, une photo circule sur divers sites internet sans que l’on puisse prouver qu’il s’agit réellement de la mystérieuse femme de chambre.

Lire aussi:

 Affaire Dominique Strauss-Khan: la presse africaine commente