La faim recule partout dans le monde sauf en Afrique, selon la FAO

Le nombre de personnes qui souffrent de la faim est en baisse dans le monde, selon le dernier rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), publié ce mercredi. L’Afrique est le seul continent qui échappe à cette baisse.

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’est voulue très optimiste lors de la présentation de son rapport sur le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde en indiquant qu’il était passé pour la première fois sous la barre des 800 millions. Seule l’Afrique, qui est le seul continent où ce chiffre est en hausse, vient ternir le tableau.

Le nombre de personnes qui souffrent de la faim a diminué de 24,5 % en 25 ans selon ce rapport, rapporte LesEchos.fr. Près de 795 millions de personnes souffrent actuellement de la faim, ce qui équivaut à 13% de la population mondiale.

23,2 % en Afrique subsaharienne

L’Afrique est le continent le plus touché avec 20 % des Africains sous-alimentés. Ils sont 23,2 % en Afrique subsaharienne.

Le continent compte 232,5 millions de personnes malnutries. Les pays les plus touchés sont ceux où les crises politiques sont les plus longues comme notamment le Mali, le Yémen, la Centrafrique, la République démocratique du Congo ou le Soudan du Sud. Ces pays connaissent un niveau d’insécurité alimentaire trois plus élevé qu’ailleurs.

Le directeur-général de la FAO, José Graziano da Silva, a insisté sur la nécessité d’élargir les régimes de protection sociale dans les pays les plus touchés.