La Cour internationale de Justice tranchera le 12 mars sur l’affaire Hissène Habré

La Cour internationale de Justice (CIJ) a fixé au 12 mars 2012 le début des audiences du différend opposant la Belgique au Sénégal sur le sort de l’ancien dictateur tchadien Hissène Habré. L’affaire pourrait aboutir à une décision contraignante obligeant le Sénégal à extrader Habré vers la Belgique à défaut de le juger au Sénégal, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Habré, qui vit au Sénégal depuis plus de vingt ans, est recherché par la justice belge pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture commis durant son régime, de 1982 à 1990. La Belgique a récemment déposé sa quatrième demande sollicitant l’extradition de Habré, après le rejet des précédentes demandes par le Sénégal.