La Coupe du monde est au Cameroun mais pas Samuel Eto’o !

trophée de la coupe du Monde de football
trophée de la coupe du Monde de football

Le trophée de la Coupe du monde continue son voyage en Afrique. Après le Ghana et le Sénégal, le Trophy Tour débarque au Cameroun.

Le Mondial 2022 débutera le 20 novembre prochain par la rencontre entre le pays organisateur, le Qatar, et l’Equateur. Cette rencontre se situe dans le Groupe A, qui comprend aussi le Sénégal et les Pays-Bas. En attentant, le trophée fait le tour des pays participants. Dans son périple africain, il vient d’atterrir au Cameroun pour deux jours (8-9 septembre). Il est passé précédemment par le Ghana et le Sénégal, puis sera au Maroc les (10-11 septembre) et terminera en Tunisie (13-14 septembre).

Le trophée sera présenté par David Trezeguet. L’attaquant français Champion du monde en 1998 à la pointe de l’attaque des Bleus aux côtés de Thierry Henry aura sûrement un mot pour les Lions Indomptables. Lors de son passage au Sénégal, où il accompagnait aussi le trophée dans le cadre du FIFA World Trophy Tour, David Trezeguet a déclaré que les Lions de la Teranga avaient toutes les qualités nécessaires pour aller au bout de la compétition et remporter le titre au Qatar, en décembre prochain. Il faut dire que le tricolore faisait partie de l’équipe de France battue 0-1 par le Sénégal, en ouverture du Mondial 2002 en Corée du Sud. De quoi laisser quelques souvenirs…

Mais où est Samuel Eto’o

Reste donc à savoir ce qu’il pense des Lions Indomptables. Mais il ne pourra pas exprimer son avis face à Samuel Eto’o. Le patron du foot camerounais sera, en effet, absent car il a préféré se déplacer au Qatar pour l’inauguration du stade Lusail. Une petite brimade pour le trophée.

Au Qatar, les Lions Indomptables du Cameroun affronteront le Brésil, la Serbie et la Suisse. Un Groupe G particulièrement relevé où aucune erreur ne sera permise, si l’objectif est de marcher sur les traces de Roger Milla.

Lire aussi Entretien avec Eugène Ekéké : « Au Mondial 90, nous avons manqué d’ambition »