La Côte d’Ivoire et le Kenya bientôt dans le collimateur de la CPI ?

Le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye (Pays-Bas) recherche « activement des informations » sur des crimes relevant de sa compétence qui auraient pu être commis en Côte d’Ivoire, au Kenya, en Colombie et en Afghanistan, annonce L’International Magazine. Un communiqué de la CPI regrette que « les autorités ivoiriennes [n’aient] à ce jour pas pris les mesures nécessaires pour faciliter le travail du Bureau du procureur sur le terrain, malgré [ses] requêtes répétées ».